+
-

FR

DE

ES

implemented by

A+

A-

L'information en français suivra bientôt.

Conférenciers

jour 1 / 1er Juin 2016

Jour 2 / 2 Juin 2016

...............................................................................................................................

01er JUin 2016

...............................................................................................................................

  •  

    Dr. Christine Auclair

     

    Project Leader, World Urban Campaign UN-Habitat

    Christine Auclair est chef de projet de la Campagne urbaine mondiale coordonnée par ONU-Habitat. Elle compte 25 années d’expérience dans le domaine des établissements humains et de l’analyse des politiques urbaines, ainsi que dans les questions de suivi, de sensibilisation et de partenariats. Elle est entrée au service des Nations unies en 1994 dans le Programme des indicateurs urbains mondiaux et l’Observatoire urbain mondial. En tant que chef de l’unité Secteur privé d’ONU-Habitat, elle a contribué à profiler le secteur privé d’ONU-Habitat. Depuis 2012, elle coordonne la Campagne urbaine mondiale, plaide pour le rôle positif des villes et encourage les politiques et pratiques d’urbanisation durable. Elle est architecte (DPLG, France) et est titulaire d’un doctorat en urbanisme et planification délivré par l’Institut français d’urbanisme, Paris.

  •  

    Dr. Joan Clos

     

    Directeur exécutif du Programme des Nations Unies

    Le dr Joan Clos est Directeur exécutif du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) depuis octobre 2010, ce poste lui conférant le rang de Secrétaire général adjoint des Nations unies. Il est par ailleurs actuellement Secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III).

    Né à Barcelone, ce docteur en médecine a fait une brillante carrière dans la fonction publique et la diplomatie. Il a été élu maire de Barcelone à deux reprises, fonctions qu’il a exercées pendant deux mandats de 1997 à 2006. De 2006 à 2008, il a été ensuite le ministre espagnol de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce. Avant d'entrer aux Nations unies, Il a été ambassadeur d’Espagne en Turquie et en Azerbaïdjan.

  •  

    Teresa Coady

     

     Architecte, Canada

    Teresa Coady est chargée de cours à l’Institut royal d'architecture du Canada, membre du groupe Architectes Ingénieurs Associés (AIA), et fellow du programme de certification Leadership en matière d’énergie et de conception écologique (Leadership in Energy and Environmental Design, LEED) du Conseil des bâtiments écologiques des États-Unis (United States Green Building Council, USGBC). Elle est par ailleurs membre de l’initiative Bâtiments durables et climat (Sustainable Built Climate Initiative) du Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE-SBCI) et fait partie de l’équipe canadienne de l’Initiative internationale pour le bâtiment durable (International Initiative for a Sustainable Built Environment, iiSBE) des Nations unies. Madame Coady a lancé le Processus de conception intégré lors de l’édition 1998 du salon Globe et exercé les fonctions de conseillère pour le plan d’action 2020 de Vancouver, le Code de l’énergie de la Colombie-Britannique et le Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments (CMNÉB) du Canada. Madame Coady est l’ancienne présidente-directrice générale du cabinet d’architecture BCA-B+H et présidente de Kasian. Elle termine actuellement son premier livre, Conscious Construction.

  •  

    William (Billy) Cobbett

     

    Directeur, Cities Alliance

    William (Billy) Cobbett dirige l’Alliance des villes. En tant que tel, il a initié une série de réformes d’ordre structurel et stratégique, dont le transfert du secrétariat de Washington DC à Bruxelles, qui sera adopté par l’assemblée du partenariat en avril 2016 lors de sa séance constitutive.

    Né en Afrique du Sud, il a exercé la fonction de coordinateur général de l’ONG locale Planact, qui offre un appui politique et technique aux organisations de la société civile et aux syndicats.

    En 1992, il a intégré le quartier général du Congrès national africain (ANC) au nom duquel il a participé au forum national du logement (National Housing Forum) avant de se consacrer, à l’aube des élections historiques de 1994, au conseil exécutif de transition (Transitional Executive Council, TEC).

    William Cobbett a pris part au gouvernement d’Unité nationale sous la présidence de Nelson Mandela; il y a été nommé directeur général du Département national du logement sous le ministre Joe Slovo. Il est détenteur d’un diplôme d’histoire de l’université du Middlesex à Londres.

  •  

    DR. melinda Crane

     

    Moderation

    Dr Melinda Crane a animé des manifestations et débats et prononcé des discours pour un grand nombre d’organisations et entreprises internationales. Elle est correspondante politique principale à la chaîne de télévision allemande DW-TV et anime l’émission-débat Quadriga de cette chaîne. En 2014, elle a reçu le prix Steuben-Schurz Media Award pour son engagement en faveur de l’entente transatlantique.

     

    Dr Crane a fait des études d’histoire et de sciences politiques à l’Université Brown et des études de droit à Harvard. Durant sa carrière journalistique, elle a travaillé pour le New York Times Magazine, le Boston Globe Sunday Magazine, le Boston Globe, le Christian Science Monitor ainsi que pour des revues et journaux allemands.

     

    Ses domaines d’expertise englobent : la politique transatlantique ; l’énergie, le climat et l’environnement ; les transports et la communication ; le développement, la mondialisation, la finance et le commerce ; la science et la médecine (y compris l’industrie pharmaceutique) ; la migration, l’intégration et l’urbanisation ; les femmes, les jeunes et l’éducation ; les nouveaux médias et l’Internet.

     

     

  •  

    DR. Ede Ijjasz-Vasquez

     

    Senior Director for the Social Urban, Rural and Resilience

    Global Practice, World Bank

    Ede Ijjasz-Vasquez est directeur principal du pôle Développement social, urbain et rural, et Résilience du groupe de la Banque mondiale. Il a auparavant été directeur du Développement durable pour la région Amérique latine et Caraïbes (2011-2014), a dirigé l’Unité de développement durable pour la Chine et la Mongolie (2007-11), ainsi que les programmes mondiaux ESMAP et WSP financés par des fonds d’affectation spéciale et traitant respectivement de l’énergie et de l’eau, et de l’assainissement (2004-2008). M. Ijjasz est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise en génie civil et environnemental délivrés par l’institut de technologie du Massachusetts, avec spécialisation en hydrologie et en ressources hydriques. Il a donné des conférences à l’université Johns Hopkins et à l’université Tsinghua.

  •  

    Dr. Tom Kirschbaum

     

    Fondateur ally app

    Tom Kirschbaum est le fondateur et directeur de la société Door2Door GmbH, qu’il a fondée à Berlin avec Maxim Nohroudi. Sous la marque ally, cette start-up technologique développe de l'intelligence cloud pour la mobilité urbaine. Sa plate-forme se compose de l’application ally, d’une application intermodale de navigation en temps réel en ville ainsi que de la plate-forme ally, qui à l’aide d’algorithmes et de visualisations de données ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine des transports urbains à la demande automatisés. Cette startup est aujourd'hui représentée dans plus de 100 villes à travers le monde. ally met à disposition le logiciel en tant qu’entreprise de mobilité comme service des secteurs de la navigation, des transports et de l’automobile. Au sein de l'équipe fondatrice, Tom Kirschbaum est responsable des ventes, du développement des activités et des opérations commerciales. Parallèlement, Tom Kirschbaum est membre de la direction de l'association des start-ups allemandes (Bundesverband Deutsche Startups e.V.), dont il est le porte-parole pour les questions de mobilité du futur (« Future Mobility »).

     

  •  

    Charles Landry

     

    Conférencier, Royaume-Uni

    Charles Landry collabore avec des villes du monde entier pour les aider à optimiser leur potentiel. Il est bien connu pour ses qualités de conférencier, d’auteur et d’innovateur et il facilite la réalisation de projets complexes de transformation urbaine.

     

    Reconnu au niveau international pour l’utilisation qu’il fait de l’imagination pour instituer une mutation urbaine durable, M. Landry nous aide à modifier notre façon d’exploiter les possibilités de réinventer nos villes. Sa théorie des villes créatives est devenue un mouvement mondial et son livre The Art of City Making a récemment été élu 2ème meilleur livre de tous les temps sur les villes par le site de planification http://www.planetizen.com/node/66462. Il est également l’auteur d’autres livres sur la ville numérisée, les sens de la ville et l’interculturalisme.

     

    Pour plus de détails : www.charleslandry.com

     

     

  •  

    Hilmar von Lojewski

     

    Directeur du département Développement urbain, construction,

    logements et transports, German Association of Cities

    Hilmar von Lojewski est depuis 2012 directeur du département Développement urbain, construction, logements et transports au sein de l’Association des villes de Rhénanie du Nord-Westphalie (Städtetag Nordrhein-Westfalen) et de l’Association des villes allemandes (Deutscher Städtetag). Jusqu’en 1988, il a fait des études d’aménagement du territoire et de planification urbaine et régionale à Dortmund et Ankara. Jusqu’en 1991, il a été stagiaire en urbanisme à Francfort-sur-le-Main, avant d’exercer en tant qu’urbaniste libéral à Dortmund. Jusqu’en 1994, il a été conseiller en urbanisme pour la GTZ à Katmandou au Népal. Jusqu’en l’an 2000, il a été chef de division au sein de la Direction de l’urbanisme de Dresde. Durant la période passée au Département de développement urbain du Sénat de Berlin, il a été en charge des divisions Urbanisme et projets et Affaires ministérielles concernant la construction. De 2007 à 2010, il a opéré pour la coopération allemande au développement dans le cadre du programme de développement urbain durable en Syrie.

  •  

    Rose Molokoane

     

    Vice-présidente, Slum Dwellers International

    Rose Molokoane est coordinatrice de la Fédération des populations urbaines pauvres d'Afrique du Sud (South African Federation of the Urban Poor, FEDUP), et membre du comité de gestion du réseau d’organisations communautaires Shack/Slum Dwellers International (Internationale des habitants de taudis et de bidonvilles, SDI). Elle est résidente et membre du plan d’épargne du township d'Oukasie près de Pretoria (Afrique du Sud), où elle squatte une modeste maison. Vétérane de la lutte contre l'apartheid, elle est l’un des militants associatifs impliqués dans les questions de régime foncier et de logement les plus respectés sur la scène internationale. La FEDUP a aidé plus de 150°000 squatters, en grande majorité des femmes, à mettre en commun leur épargne. Cela leur a donné un statut suffisant pour négocier avec le gouvernement une politique de progrès en matière de logement qui a déjà permis de produire 15°000 nouvelles habitations et d’obtenir plus de 1000 hectares de terres domaniales pour le développement. Rose Molokoane a lancé des fédérations de plans d'épargne dans toute l'Afrique, l'Asie et l'Amérique latine. Elle a reçu le prix d'honneur d'ONU-Habitat en 2005 pour sa lutte visant à permettre aux populations défavorisées d’accéder à la terre et à des logements.

  •  

    Aromar Revi

     

    Indian Institute for Human Settlements

    Aromar Revi est directeur de l’institut indien pour les établissements humains (Indian Institute for Human Settlements, IIHS). Praticien, chercheur et éducateur, il jouit de plus de trente ans d’expérience internationale et interdisciplinaire dans les domaines du développement durable, des établissements humains, des politiques publiques, de la gouvernance et de la technologie.

     

    En outre, il exerce la coprésidence du Réseau des solutions pour le développement durable des Nations unies (UN Sustainable Development Solutions Network, SDSN) et de son groupe thématique sur le développement urbain, en faveur duquel une campagne mondiale a été menée avec grand succès dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations unies. Il a été à la tête de plus d’une centaine de projets dans le monde entier, tels que de grands programmes de recherche ou des missions de consultation et de mise en œuvre ; il a également conçu et structuré des projets d’investissement pour le développement d’un montant de huit milliards de dollars US et travaillé pour trois des dix plus grandes villes de la planète.

  •  

    Prof. Jeffrey D. Sachs

     

    Directeur, UN Sustainable Development Solutions Network

    Le professeur Jeffrey D. Sachs est directeur de l'Institut de la Terre, professeur titulaire de la chaire Quetelet en développement durable et professeur de politique et de gestion de la santé à l'Université Columbia. Il est également conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon pour les objectifs de développement durable, après avoir conseillé ce dernier ainsi que le secrétaire général Kofi Annan sur les objectifs du millénaire pour le développement. Le professeur Jeffrey D. Sachs est membre émérite de l’Institut international pour l'analyse des systèmes appliqués (International Institute for Applied Systems Analysis, IIASA) de Laxenbourg (Autriche). Il est enfin le directeur du Réseau de solutions de développement durable de l'ONU, placé sous les auspices du secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon.

  •  

    Sandra (Sandy) Schilen

     

    Directrice Stratégie, Huairou Commission

    Sandra (Sandy) Schilen est directrice stratégique de la Commission Huairou et animatrice mondiale du réseau international d’organisations féminines communautaires GROOTS International (Grassroots Organizations Operating Together in Sisterhood). Organisatrice communautaire titulaire de diplômes d’études supérieures en économie politique, Sandy fait preuve dans sa vie et dans son travail d’une aptitude exceptionnelle à combler le fossé entre réalités locales et politiques mondiales, entre universitaires et activistes, entre Nord et Sud, ou encore entre théorie et pratique. De par son engagement au sein du réseau américain de groupes locaux de femmes issues de communautés pauvres NCNW (National Congress of Neighborhood Women) et de GROOTS International, Sandy œuvre depuis trois décennies au renforcement des capacités d’organisations féminines à reproduire et à généraliser leurs approches de développement communautaire et de bonne gouvernance par des échanges de connaissances entre paires et des activités de plaidoyer aux niveaux local, national, régional et mondial. Elle a aidé des membres de GROOTS à établir des relations avec des gouvernements locaux et nationaux, des institutions multilatérales, des bailleurs de fonds, des chercheurs, des décideurs politiques et de grandes ONG afin d’amener ceux-ci à remettre en question et à modifier leurs cultures institutionnelles, leurs politiques et leurs perspectives.

  •  

    Werner Spec

     

    Lord mayor of Ludwigsburg

    Werner Spec, Diplom-Verwaltungswirt (FH) (German university degree in public administration), lord mayor of Ludwigsburg (93 000 inhabitants) since 2003. Prior to this he was city treasurer and director of public utilities and city-owned enterprises  in Sigmaringen (until 1992) and Ulm (until 1996), then financial mayor (1996 – 1998) and later lord mayor (1999 – 2003) of Calw. His main responsibilities/activities: the entire framework of sustainable city development, generation-fair financing, economic development, culture, as well as the energy and housing industries.

  •  

    ISAAC ASHAI ODAMTTEN

     

    Le maire de la ville de Tema

    Le maire de la ville de Tema, l’Hon. Isaac Ashai Odamtten, a fait ses études à l’institut de formation Ada (« Ada Training College »), où il a obtenu un certificat avancé en trois ans. Il a ensuite obtenu un baccalauréat en commerce (« B.Com. ») à l'université de Cape Coast, une maîtrise d’administration des affaires (« MBA ») en comptabilité à l'Université du Ghana ainsi qu’un certificat en gestion de projet à l’Institut ghanéen de gestion et d'administration publique (« Ghana Institute of Management and Public Administration »).

     

    Il a précédemment occupé les fonctions d’enseignant à l'école secondaire du premier cycle (« Junior Secondary School ») Damango Kurabasu, de trésorier / comptable municipal adjoint au bureau municipal d'éducation de Tema (« Tema Municipal Education Office »), et de responsable à l’International Commercial Bank d’Accra.

     

     Sous son mandat, la ville portuaire de Tema a signé un accord de partenariat dans le cadre du projet « Villes sœurs unies » avec la ville de Columbia dans l’État du Maryland aux États-Unis. D’autres partenariats avec les villes de Norfolk en Virginie et de Greenwich au Royaume-Uni ont bénéficié ces derniers temps de l’impulsion qui convenait.

     

     L’Hon. Isaac Ashai Odamtten vise à donner à Tema l’image d’une ville portuaire de premier plan au centre du monde.

     

     En 2015, l'assemblée métropolitaine de Tema a été déclarée Assemblée métropolitaine la plus performante du Ghana par le Centre pour le développement démocratique (Centre for Democratic Development, CDD). Les 216 assemblées du Ghana ont toutes été évaluées en fonction des cinq domaines thématiques clés : Santé, Assainissement, Infrastructures commerciales, Éducation et Infrastructures routières.

     

     

  •  

    Sheela Patel

     

    Directrice fondatrice, Society for the Promotion of

    Area Resources Centers

    Sheela Patel est la directrice fondatrice de la Société pour la promotion des centres de ressources régionaux (Society for Promotion of Area Resource Centres, SPARC), une ONG qui s’emploie depuis 1984 à seconder les efforts des organisations communautaires de citadins pauvres pour aider ces derniers à accéder à un logement sûr et aux équipements de base ainsi que pour leur permettre de faire valoir leurs droits dans la ville. Sheela Patel s'est taillée une réputation aux niveaux national et international pour chercher à attirer d’urgence l’attention des gouvernements, agences bilatérales et internationales, fondations et autres organismes sur les questions de pauvreté urbaine, d’habitat et d’infrastructures.

     

    Sheela Patel est l’auteure de nombreux articles relatifs au travail de l’Alliance. C’est ainsi qu’elle s’est exprimée sur une approche pédagogique participative pour l’Institut international pour l'environnement et le développement (International Institute for Environment and Development, IIED), sur l’urbanisation et l’environnement (« Waiting for Tomorrow in Environment and Urbanization »), la santé des femmes, etc.

    En 2000, elle s’est vue décerner le prix des Nations unies pour l'habitat (« United Nations Habitat Award »), en 2006 elle a reçu du groupe de réflexion Observer Research Foundation l’Outstanding Contribution towards Mumbai Vision 2015 (« Contribution exceptionnelle à la vision de Bombay2015 »), le prix David Rockefeller Bridging Leadership Award lui a été attribué en 2009, et en 2011 elle a été décorée de La Padma Shri, une prestigieuse décoration civile indienne.

  •  

    Dr. Bernadia  Irawati  Tjandradewi

     

    Secretario General, United Cities and Local Governments - ASPAC (video)

    Bernadia Irawati Tjandradewi est actuellement secrétaire générale de l'ONG Cités et Gouvernements Locaux Unis / Asie-Pacifique (CGLU / ASPAC), dont le secrétariat se trouve à Jakarta. Elle s'occupe depuis plus de quinze ans de développement urbain et de questions connexes.

    Avant la CGLU / ASPAC, elle travaillait pour CityNet et pour l'agence japonaise de coopération internationale (Japan International Cooperation Agency, JICA).

     

    Elle s’implique énormément dans ses activités, travaillant dans des contextes multiculturels pour les villes et les gouvernements locaux de différents pays, et représentant les institutions au niveau international.

     

    Elle est titulaire d'une maîtrise en physique atmosphérique (1993) de l'université de Nagoya au Japon, d'une seconde maîtrise en politiques publiques (1995) de l'université nationale de Singapour et d’un doctorat (2006) en génie urbain de l'université de Tokyo au Japon.

     

    En dehors des questions relatives à l'environnement urbain et mondial, elle s'intéresse actuellement à bien d’autres sujets allant de la planification urbaine stratégique à la gestion de l'eau et à la gouvernance locale, en passant par le changement climatique, la gestion des catastrophes, l'autonomisation des femmes et la coopération internationale.

     

    Elle est également professeure invitée auprès de plusieurs universités du Japon et a rédigé différents documents qui ont été diffusés dans les médias internationaux. Elle a pris la parole au cours de plus de 100 événements régionaux et mondiaux organisés par des agences internationales.

  •  

    Frédéric Vallier

     

    Secrétaire général, Council of European Municipalities and Regions

    Frédéric Vallier est secrétaire général du Conseil des communes et régions d’Europe (CCRE) depuis février 2010. Expert dans le domaine des affaires européennes et internationales, il a plus de vingt ans d’expérience en matière de travail avec les gouvernements locaux et régionaux.

    En tant que secrétaire général du CCRE, il fait campagne pour la pleine reconnaissance des gouvernements locaux et régionaux (GLR) en tant que partenaires stratégiques de la gouvernance européenne et appelle à rapprocher l’Europe de ses citoyens et de leurs premiers niveaux de démocratie. Il représente les autorités locales et régionales européennes au sein du groupe de travail mondial pour le programme de développement 2030 et les négociations sur le changement climatique. Il dirige la représentation des associations GLR aux négociations sur l’Agenda européen et mondial.

     

    Frédéric Vallier est détenteur d'une maîtrise pour cadres en gestion publique de Sciences Po Paris. De 1995 à 2001, il a été titulaire en France, son pays d'origine, d'un mandat d'adjoint au maire, chargé de la citoyenneté, de la communication et du jumelage. Depuis 2012, il est membre du conseil d'administration du Mouvement Européen-International (MEI), dont il a été élu vice-président en 2014.

...............................................................................................................................

02 JUin 2016

...............................................................................................................................

  • Dr Christoph Beier

     

    Vice Chair of the Management Board, GIZ

     

    Dr Christoph Beier a été nommé en 2010 membre du directoire de la Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ), aujourd’hui la GIZ, avant d’être promu vice-président du directoire de l’entreprise en 2011.

    Depuis 2000, il a occupé différents postes de direction au sein de la GTZ, tout d’abord à la tête du département Études et développement, puis comme directeur de différents départements régionaux. Auparavant, Dr Beier a été conseiller en matière de décentralisation auprès du ministère de l’Intérieur indonésien pour le compte de la GTZ et a travaillé comme assistant de recherche et auxiliaire d’enseignement à la chaire de géographie économique et sociale de l’Université de la Ruhr à Bochum ainsi que pour une agence de développement économique et pour le ministère de l’Économie du Land de la Sarre.

     

    Par ailleurs, il est titulaire de plusieurs postes honorifiques, par exemple comme membre du conseil sur la politique nationale de planification urbaine de l’Institut allemand d’évaluation de la coopération au développement (Deutsches Evaluierungsinstitut der Entwicklungszusammenarbeit, DEval) ou encore du conseil de direction de l’index Bertelsmann de gestion de la transformation de la Fondation Bertelsmann.

     

    Dr Beier a fait des études de géographie, de sciences politiques, d’ethnologie et d’agronomie à l’Université technique de Munich. Son travail de recherche sur la décentralisation en Indonésie lui a valu le prix Ruth Massenberg pour la meilleure thèse de doctorat de l’Université de la Ruhr à Bochum en 1995.

     

     

  • Dr. Eugénie L. Birch

     

    Présidente, General Assembly of Partners

    Eugénie L. Birch membre de l’institut américain des urbanistes certifiés (American Institute of Certified Planners, AICP), membre honoraire de l’institut d’urbanisme du Royaume-Uni (Royal Town Planning Institute, RTPI), professeur à la chaire Nußdorf de recherche en urbanisme, école de design de l’université de Pennsylvanie. Elle est cofondatrice et codirectrice de l’institut d’urbanisme Penn Institute for Urban Research, coéditrice de la série de publications The City in the 21st Century (La ville du XXIème siècle) éditées par Penn Press et coéditrice du Urban Research eJournal (journal électronique de la recherche en urbanisme) du réseau de recherche en sciences sociales Social Science Research Network (SSRN). Les dernières publications de Mme Birch sont Slums: How the Informal Real Estate Markets Work [Taudis : comment fonctionnent les marchés immobiliers informels] (2016), Global Urbanization [L’urbanisation mondiale] (2011), Women’s Health and the World’s Cities [La santé des femmes et les villes du monde] (2011), toutes coéditées avec Susan Wachter, entre autres. Mme Birch a été membre de la commission de planification de la ville de New York et a fait partie du jury ayant choisi les architectes du nouveau site du World Trade Center. Actuellement, elle est présidente de la Campagne urbaine mondiale d’ONU-Habitat et de l’assemblée générale des partenaires. Elle vit à New York City et détient une maîtrise et un doctorat d’urbanisme de l’université Columbia.

  • Daniela Chacon

     

    Vice-maire de Quito, Équateur

     

    Daniela Chacón a étudié le droit à l’université San Francisco de Quito et a obtenu un diplôme d’administration publique de l’université George Washington.

     

    Elle exerce actuellement les fonctions d’adjointe au maire du district métropolitain de Quito, poste auquel elle a été nommée à l’unanimité par le conseil métropolitain. Elle est la deuxième femme et la personne la plus jeune à occuper ce poste.

     

    Elle travaille sur des programmes basés sur une approche participative qui visent à entièrement revitaliser les espaces publics et les quartiers pour garantir la durabilité des interventions municipales.

     

    Sa principale initiative est de lutter contre le harcèlement sexuel dans les transports et les espaces publics, ainsi que contre toutes formes de violence sexiste. Par conséquent, Daniela est une porte-parole active du mouvement pour l’équité et la parité de genre.

     

     

  • Purnomo Chandra

     

    Ministre conseiller (Affaires économiques, environnementales et de développement)

     

     

    M. Chandra, un diplomate chevronné, a été Représentant permanent de l’Indonésie auprès des Nations Unies. Son expérience couvre un large éventail de questions multilatérales, notamment juridiques, environnementales, agricoles et de développement. Il a été président du Comité des questions constitutionnelles et juridiques de la FAO, membre du comité d'évaluation du Fonds international de développement agricole (FIDA), vice-président de la deuxième commission de la soixante-dixième session de l'assemblée générale des Nations Unies, membre du Bureau Habitat III et du Comité pour la coopération Sud-Sud de l’ONU.

     

  • Emmanuelle Cosse

     

    Ministre du Logement et de l'Habitat durable, France

     

    Emmanuelle Cosse est ministre du Logement et de l’Habitat durable en France depuis février 2016. Titulaire d’un diplôme d’études approfondies de droit public économique en 1997, elle est durant cinq ans chargée d’enseignement en droits et libertés fondamentales à la faculté de droit de Paris XII-Val de Marne. En 2002, elle s’oriente vers le journalisme. Sept ans après, elle rejoint Europe Écologie, et est candidate aux élections régionales de 2010 en Île-de-France. Elue, elle devient vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France, en charge du logement, de l’habitat, du renouvellement urbain et de l’action foncière. En 2013, Emmanuelle Cosse est élue secrétaire nationale d’Europe Écologie Les Verts (EELV). Deux ans après, elle devient présidente du groupe EELV au conseil régional d’Île-de-France. Elle quitte cette fonction à la suite de sa nomination comme Ministre du Logement et de l’Habitat durable.

  • Aniruddha (Ani) Dasgupta

     

    Directeur, World Resources Institute Ross Center for Sustainable Cities

    Aniruddha (Ani) Dasgupta est le directeur mondial du centre pour les villes durables de l’Institut des ressources mondiales (WRI Ross Center for Sustainable Cities). Sous sa direction, le centre élabore des solutions respectueuses de l’environnement et socialement et financièrement durables, permettant d’améliorer la qualité de vie des habitants de villes en développement. Il supervise une équipe internationale d’experts en matière de transport durable, de développement urbain, d’efficacité énergétique des bâtiments, d’énergies à faibles émissions de carbone, de gestion des risques liés à l’eau et de gouvernance.  Auparavant, il a occupé à la Banque mondiale le poste de directeur aux connaissances et à l’apprentissage. Il y fournissait direction et orientation, conformément à la mission de la banque, qui a pour vocation d'offrir connaissances et savoir au profit du développement. Voué au développement international, il a une grande expérience du travail opérationnel dans les domaines du développement communautaire, du développement urbain, de la gestion des catastrophes, de la gestion des déchets solides, de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement.

  • DR FRIEDRICH KITSCHELT

     

    Secrétaire d’Etat du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement

     

    M. Friedrich Kitschelt est le Secrétaire d’Etat du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) depuis janvier 2014. Directeur général de 2010 à 2013, il a été à la tête de la Direction générale « Afrique et Amérique latine ; Affaires globales et sectorielles », et auparavant de la Direction Asie et Europe du Sud-Est. M. Friedrich Kitschelt a été au service du Ministère entre autres dans les fonctions de Délégué pour l’Asie, Délégué spécial pour l’Afghanistan et Délégué pour l’Europe. A la Chancellerie fédérale, il a dirigé la division Relations Nord-Sud et politique des droits humains du Gouvernement fédéral allemand.

     

    M. Friedrich Kitschelt a travaillé pendant plus de 12 ans à l’étranger, entre autres en Jamaïque, en Inde, au Kenya et en Belgique. Au cours de cette période, il a travaillé p.ex. de longues années pour la Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ) et a dirigé la division chargée de la politique de développement à l’Ambassade d’Allemagne à Nairobi, ainsi qu’à la Représentation permanente auprès de l’Union européenne à Bruxelles.

     

    Journaliste de formation, M. Friedrich Kitschelt a suivi des études de sociologie, d’économie et de droit à l’Université Albertus Magnus de Cologne et l’Université de Bielefeld. Suite à l’obtention de son diplôme en 1983, il a fait une thèse de doctorat à l’Université de Bielefeld et été couronné du titre de docteur en sciences sociales en 1985.

     

     

  •  

    Prof. Danny Leipziger

     

    Professeur, George Washington University

     

    Danny Leipziger est professeur de commerce international à l’université George Washington (GWU) et directeur général de Growth Dialogue, un réseau consacré à l'étude des questions de croissance économique durable et partagée. Il est l'ancien vice-président du Réseau Réduction de la pauvreté et gestion économique (2004 - 09) à la Banque mondiale. Au cours de ses 28 ans de carrière dans cette banque, il a occupé des postes de direction dans les régions d'Asie de l'Est et d'Amérique latine ainsi qu’à l'Institut de la Banque mondiale. Auparavant, il travaillé à des postes de haut niveau au sein du gouvernement américain, y compris au personnel de planification de la politique du Secrétaire au département d'Etat. Ancien vice-président de la commission Croissance et Développement, Danny Leipziger est aussi l'auteur de publications portant sur les questions de développement et de financement. Sa récente monographie, Restarting Global Economic Growth (« Relancer la croissance économique mondiale »), écrite en collaboration avec M. Spence, R. Kanbur et J. Manyika, est le résultat d'une conférence organisée à Bellagio en 2015 par Growth Dialogue et la Fondation Rockefeller.

  • Dr. Eva Lohse

     

    Présidente, German Association of Cities

     

    Eva Lohse, née le 23 janvier 1956 à Ludwigshafen, a étudié dans les universités de Heidelberg, de Genève et de Fribourg Jura. Après le premier examen d’État en droit, elle a effectué en 1982 son stage juridique dans la circonscription juridictionnelle de la cour d’appel de Deux-Ponts (en allemand Zweibrücken) et a étudié à l’École supérieure allemande des sciences administratives de Spire. Après le deuxième examen d’Etat en droit, elle a occupé en 1985 un certain nombre de postes de juriste spécialisée en droit administratif à l’administration du district de Bad Dürkheim, au ministère de l’Intérieur du Land de Rhénanie-Palatinat et à la direction de la police du Land de Rhénanie-Palatinat à Ludwigshafen. En 1995, elle a obtenu son doctorat en droit. De 1996 à 2001 elle a été chargée de cours en droit administratif, en droit du travail et en droit social à l’École supérieure fédérale d’administration publique de Mannheim. Depuis 2002, elle est maire de la ville de Ludwigshafen. Depuis 2006 elle est par ailleurs présidente de la fédération intercommunale Rhin-Neckar et, depuis 2012, vice-présidente de l’association allemande des caisses d’épargne et banques de virement (Deutscher Sparkassen- und Giroverband). De 2013 à 2015, elle a également été vice-présidente de l’Association des villes allemandes (Deutscher Städtetag), dont elle est la présidente depuis 2015. Eva Lohse est mariée et a deux filles adultes.

  • Michael O’Neill

     

    Assistant du Secrétaire général des Nations Unies et directeur du

    Bureau des relations extérieures et du plaidoyer du PNUD

     

    Michael O’Neill (Royaume-Uni) a rejoint le PNUD en février 2014 en tant qu’assistant du Secrétaire général des Nations Unies et Directeur du Bureau des relations extérieures et du plaidoyer du PNUD. Avant cette nomination, M. O’Neill avait travaillé pour le gouvernement du Royaume-Uni, et il était encore tout récemment président du Gulf Strategy Group (« Groupe stratégique pour le Golfe ») du Premier ministre.

     

    M. O'Neill a été ambassadeur du Royaume-Uni au Qatar (2012-13) ; Chef de mission de l’équipe chargée de la reconstruction de la province de Helmand en Afghanistan (2010-2012) ; Représentant spécial du Royaume-Uni pour le Soudan (2007-2010) ; Conseiller de la représentation du Royaume-Uni auprès de l'Union européenne à Bruxelles (2006-2007) et de la mission du Royaume Uni auprès des Nations Unies à New York (2002-2006) ; premier secrétaire en charge des questions politico-militaires auprès de l’ambassade du Royaume-Uni à Washington D.C. (1998-2002) ainsi qu’au ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth à Londres (1994-1998) ; deuxième secrétaire en charge des questions de défense de la délégation britannique auprès de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (1991-1994) ; et stagiaire en administration au ministère de la Défense (1988-1991).

     

    M. O'Neill est titulaire d’un master d’histoire classique et moderne du Brasenose College de l’Université Oxford et d’un master en sciences politiques centré sur les politiques de l’Europe de l’Ouest, qui lui a été décerné par l’École d'économie de Londres (« London School of Economics »).

     

     

  • Prof. Edgar Pieterse

     

    Directeur, African Center for Cities

     

    Le professeur Edgar Pieterse est directeur fondateur du Centre africain pour les villes (African Centre for Cities, ACC) à l’université du Cap et titulaire de la chaire de recherche sud-africaine en politique urbaine. Ses recherches et son enseignement gravitent autour des politiques de développement urbain, de la culture au quotidien, du public, d’un design réactif et de systèmes de gouvernance adaptés. Il est le conseiller éditorial de Cityscapes - un magazine semestriel international sur l’urbanisme dans les pays du Sud - et a produit des ouvrages en collaboration dont les plus récents sont  African Cities Reader III: Land, Property & Value (2015) et Africa’s Urban Revolution (2014). Il fournit des services consultatifs à Cités et Gouvernements locaux unis (CGLU), à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), à ONU-Habitat et à l’Alliance des Villes dans la perspective d’Habitat III. Enfin, son co-commissaire de la composante Urbanisation africaine de la Biennale internationale de l'architecture de Rotterdam de 2016 a mis l’accent sur l'économie de demain.

  • Dr. Luis Antonio Revilla

     

    Maire de La Paz, la Bolivie

     

    Jeune avocat s’engageant dans la défense des droits humains, il a été à la tête du conseil municipal de La Paz de 2005 à 2010 et élu vice-président de la fédération des associations municipales de Bolivie (Federación de Asociaciones Municipales, FAM) en 2006. À ce poste, il a participé aux débats relatifs à la Constitution de l’État plurinational de Bolivie et formulé des propositions d’amendement de cette dernière à l’intention de l’Assemblée constituante.

     

    Il a été maire de La Paz de 2010 à 2015 et réélu avec 60 % des voix en mars 2015. Sa gestion s’est caractérisée par la mise en œuvre du programme d’infrastructures urbaines Barrios y Comunidades de Verdad (Pour des quartiers et des communautés véritables), un nouveau réseau municipal de transport en commun par autobus et de nombreux programmes éducatifs et culturels pour les citoyens. Il a lancé en août 2013 le premier plan de développement municipal de long terme allant jusqu’en 2040.

  • Prof. Dr. Dr. h.c.

    Hans-Joachim Schellnhuber

     

    Directeur de l’institut de recherche de Potsdam

     

    Directeur de l’institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique (Potsdam-Institut für Klimafolgenforschung) ; professeur de physique théorique à l’université de Potsdam ; professeur invité à l’institut de Santa Fe (Santa Fe Institute).

     

    Bénéficiaire d’une bourse Heisenberg (1989) ; longs séjours de recherche à l’étranger, entre autres à l’université de Californie à Santa Barbara et à Santa Cruz ; professeur (1989) et plus tard directeur du centre interdisciplinaire des sciences marines et environnementales de l’université d’Oldenbourg (ICBM) ; président du groupe scientifique consultatif sur le changement global du 6ème programme-cadre de l’UE ; directeur de projets et consultant au sein de nombreux programmes internationaux. De 2001 à 2005, directeur de recherches au centre Tyndall de recherche sur les changements climatiques (Tyndall Centre for Climate Change Research), Norwich (Royaume-Uni). Depuis 2005, membre de l’Académie nationale des sciences des États-Unis d’Amérique, l’une des académies des sciences chef de file de la planète. Depuis 1992, membre du Conseil consultatif allemand sur le changement global (Wissenschaftlicher Beirat der Bundesregierung Globale Umweltveränderungen, WBGU) dans différentes fonctions : de 1994 à 1996 vice-président, de 1996 à 2000 président, de 2004 à 2008 à nouveau vice-président et depuis 2009 président.

  • Clare Short

     

    Présidente du conseil consultatif stratégique, Cities Alliance

     

    Clare Short a été membre du parlement britannique pour la circonscription électorale de Birmingham Ladywood de 1983 à 2010 et secrétaire d’État au Développement international de 1997 à mai 2003.

    Ce nouveau ministère avait été créé sous le nom de département du Développement international (Department for International Development, DFID) dans le but de promouvoir le développement durable et l’élimination de la pauvreté.

     

    Elle était alors porte-parole de l’opposition et se consacrait aux thèmes de la protection de l’environnement, de la protection sociale et de l’emploi.

    Aujourd’hui, Clare Short s’engage au sein d’organisations opérant dans les domaines des plus variés : assainissement de bidonvilles dans les pays en développement, transparence dans les secteurs pétrolier et gazier, industrie minière, actions humanitaires sous égide africaine, demandeurs d’asile dans le besoin à Birmingham, équité commerciale pour les pays en développement, résolution juste et équitable du conflit israélo-palestinien.

    En mai 2011, elle a été élue à la présidence du Conseil d’administration international de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE).

  • prof. Klaus Töpfer

     

    Directeur fondateur, Institute for Advanced Sustainability Studies

     

    Né le 29/07/1938 à Waldenburg /Silésie.

    Le professeur Klaus Töpfer a été directeur exécutif de l’institut pour les études avancées sur le développement  durable (IASS) de Potsdam. Il est également l’ancien directeur exécutif du Programme des Nations unies pour l’environnement  (PNUE) dont le siège est à Nairobi. Il a obtenu un diplôme en économie à Münster en 1964. Il a été ministre fédéral de l’Environnement, de la Conservation de la Nature et de la Sécurité nucléaire, ministre fédéral de l’Aménagement du Territoire, de la Construction et de l’Urbanisme et membre du Parlement allemand. Il a reçu de nombreux prix et distinctions dont la Croix fédérale du Mérite, le Prix allemand de la durabilité pour l’ensemble de son œuvre dans le domaine de la durabilité. Il a été intronisé au « Hearth Hall of Fame » (panthéon de la Terre) de Kyoto.

     

     

  • Steve Weir

     

    Vice president Global Program Development and Support,

    Habitat for Humanity

     

    M. Weir est responsable de programmes mondiaux dans plus de 80 pays. Ses domaines de compétence sont notamment les programmes urbains, la conception durable et l’efficacité énergétique,  le financement du logement et le développement du marché ainsi que la résilience aux catastrophes.

    Il a démarré le programme national d’Habitat For Humanity (HFH) au Sri Lanka en 1993 avant de devenir vice-président des opérations d’Habitat For Humanity International (HFHI) dans la région Asie-Pacifique où, dans le cadre de ses activités, il a supervisé le projet de reconstruction après le tsunami de 2004 en Asie, projet ayant eu un impact sur 125 000 personnes.

     

    Plus tôt dans sa carrière, M. Weir a travaillé pendant 16 ans dans le privé comme architecte agréé, dans un cabinet d’architecte et de développement immobilier basé à San Francisco, à la réalisation de projets sur tout le pourtour du Pacifique.