+
-

FR

DE

ES

implemented by

A+

A-

Organisateur

Le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)

 

 

Une vie menée dans la dignité, la liberté et la sécurité dans un monde exempt de pauvreté, de craintes et d’atteintes à l’environnement - tel est l’idéal de la politique allemande de développement et l’objectif qu’elle ambitionne. À cet effet, elle axe son action sur la protection des droits humains ainsi que sur le renforcement de l’appropriation et de l’autopromotion dans les pays en développement.

 

Le BMZ, en sa qualité d’autorité fédérale allemande suprême en matière de politique de développement, conçoit et coordonne cette dernière, dont le principal instrument est la coopération bilatérale avec les pays partenaires et les organisations non gouvernementales. En outre, le ministère s’engage aussi en faveur des intérêts des pays en développement, tant au niveau européen qu’à l’international. Il confie la mise en œuvre concrète de ses projets à des entités appelées organismes d’exécution, à savoir la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) et la Société allemande d’investissement et de développement (DEG), qui collaborent, quant à elles, au niveau local avec les structures de mise en œuvre des projets.

 

« Les villes sont les centres de croissance dynamiques de notre époque qui focalisent les opportunités et les défis d’un développement durable mondial. La liste des défis à relever est longue. Pour n’en mentionner que quelques-uns, elle comprend un logement et une qualité de vie suffisants pour tous, la protection du climat et la préservation de la qualité de l’air et va jusqu’à l’intégration des migrants et des réfugiés. Toutefois, les villes sont également des lieux de changement disposant d’une importante force d’innovation, d’où leur rôle crucial dans l’aménagement du développement durable. C’est la raison pour laquelle le développement urbain est une préoccupation de développement importante à mes yeux. Le Forum Habitat allemand 2016 représente une contribution considérable de la coopération allemande au développement vers des solutions pour des villes durables du futur. »

Gerd Müller, ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement

 

 

Plus

 

 

 

BErlin

 

 

Berlin est membre de Metropolis, l’Association mondiale des grandes métropoles, et son maire actuel, le bourgmestre-gouverneur Michael Müller, est co-président du réseau. En tant que tel, il est responsable du positionnement de 138 villes du monde entier dans le processus Habitat III. M. Muller avait déjà eu l’occasion de représenter le réseau à Nairobi et d'y défendre sa position lors de la deuxième conférence de préparation à Habitat III. ( Discours du bourgmestre-gouverneur de Berlin )

Berlin s'engage pour que les villes soient considérées comme des actrices dans le processus de mise en œuvre du nouvel agenda urbain des Nations unies.

 

« C'est avec grand plaisir que Berlin organise le Forum Habitat Allemand 2016 conjointement avec le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement. À l’heure du nouvel agenda urbain des Nations unies, cette collaboration fait œuvre d’exemple à suivre. En outre, Berlin se caractérise par un développement urbain durable et participatif bien réel. Car les États nationaux ont besoin des villes pour réussir à assurer et à promouvoir des conditions de vie décentes à celles et ceux qui vivent dans les agglomérations. Voilà pourquoi je me réjouis d'être le coorganisateur du forum. »

Michael Müller, le bourgmestre-gouverneur de Berlin

 

 

PLUS

L’Institut allemand de développement  /

Deutsches Institut für Entwicklungspolitik (DIE)

 

 

L’Institut allemand de développement (Deutsches Institut für Entwicklungspolitik, DIE) - l’un des principaux groupes de réflexion de la planète sur le développement mondial et la coopération internationale - a ses locaux dans la Cité des Nations unies de Bonn (UN Campus). Le travail du DIE repose sur l'interaction entre recherche, conseils stratégiques et formation. Reposant sur la théorie aussi bien que sur la pratique et orientées vers les applications, les recherches du DIE sont à la base des activités de conseil de l’Institut. Ce dernier élabore des concepts politiquement pertinents, formule des conseils destinés à des ministères, des gouvernements et des organisations internationales, et se rapporte à des enjeux stratégiques d’actualité. Le DIE dispose de son propre groupe de travail centré sur les migrations et les personnes déplacées.

 

 

PLUS